Sélection de romans d'amour

11 février 2024

Cette semaine, écrivez une déclaration d'amour à quelqu'un que vous aimez ! Explorez les romans d'amour à travers la sélection de Chloé Lorentz au département "langues et littératures" à la Médiathèque André Malraux.

Les grands classiques

L’amour est partout en littérature. Amour espéré, amour passionné, amour déchu, amour en filigrane, amour secret, amour tragique… Ce sentiment inspire à foison les romans contemporains après avoir nourri pendant des siècles la littérature dite "classique". Commençons justement avec deux romans incontournables !

Orgueil et Préjugés

Jane Austen

Jane Austen reste assurément la maitresse incontournable des romans d’amour sociologiques. Dans "Orgueil et Préjugés" elle dépeint avec une ironie mordante les mœurs de la haute société anglaise du 19ᵉ siècle. Dans la famille Bennet, cinq filles sont à marier et chacune va être confrontée à une autre forme d’amour. Jane vit un coup de foudre, Elizabeth, qui éprouve du mépris pour un riche jeune homme qu’elle juge hautain et empli de préjugés, jette plutôt son dévolu sur un bel officier. Mary quant à elle s’oriente vers un mariage des plus conventionnels …
Jane Austen relate de manière émouvante et caustique les relations sociales, psychologiques et amoureuses entre les différents personnages tout en dénonçant l’obsession de la société anglaise de l'époque pour les mariages arrangés et l’argent.

La richesse et l’intelligence des dialogues constituent le cœur de l’action de ce roman, devenu un incontournable de la littérature britannique. Jane Austen y défend l’amour comme un sentiment qui mûrit !

Jane Austen -

Anna Karénine

LEON TOLSTOÏ

Plus à l’Est cette fois, (re)plongez-vous dans l’œuvre de Leon Tolstoï avec un autre roman incontournable sur la passion amoureuse : "Anna Karénine". Publié à la fin du 19ᵉ siècle, ce beau roman de plus de 900 pages explore avec justesse les méandres de la passion adultère d’Anna, belle aristocrate mariée et mère d’un enfant, qui tombe éperdument amoureuse d’un comte lors d’une visite à Saint Pétersbourg. Femme entière et passionnée, elle sacrifiera tout pour cet amour, mais en raison des conventions de l’époque, sera contrainte de faire des choix. En parallèle, on suit l’histoire de Constantin Lévine et de la jeune Kitty. Deux histoires d’amour très différentes : l’une tendant vers un idéal et l’autre étant une liaison condamnable, mais qui soulèvent toutes deux de nombreuses interrogations.

Léon Tolstoï -

Tolstoï dresse au fil des pages différents portraits de femmes : Anna, l’amoureuse transie contrainte à de terribles choix, son amie Dolly la femme trompée, la jeune sœur de cette dernière, Kitty et son apprentissage amoureux…

En plus d’être un magnifique roman sur l’Amour, le désir et la passion, "Anna Karénine" est une fresque sociale remarquable sur la Russie du 19ᵉ siècle.

Les romans étrangers

En ce qui concerne la littérature contemporaine, on peut dire que derrière chaque roman ou presque se cache une histoire d’amour ! Quelles difficultés alors d’en choisir certaines plutôt que d’autres ! Voici toutefois quelques coups de cœur de ces dernières années.

Ásta

Jon Kalman Stefansson

Débutons par l’Islande avec "Ásta" de Jon Kalman Stefansson où l’on suit le récit croisé d'une jeune fille, Ásta, de son père marin-pêcheur Sigvaldi, de sa mère Helga, et de nombreux personnages de son entourage. L'auteur passe régulièrement d'une époque à une autre entre les années 1950 et aujourd’hui, et, si la construction du récit peut sembler quelque peu déstabilisante au début, elle nourrit réellement l’histoire au fil des pages.
Les parents d’Asta vivent un amour passionné dans les années 50 et ont une relation autant fusionnelle que destructrice. Après la naissance d’Ásta, Helga ne se sent pas à sa place dans le rôle de mère et de femme au foyer et aspire à profiter différemment de la vie. Sigvaldi, quand il n'est pas en mer, tente de maintenir un équilibre émotionnel avec sa femme au tempérament explosif. On comprend de manière elliptique que leur passion, leur amour ardent, la fureur de vivre d'Helga a fini par dévorer leur relation et par faire exploser leur famille.

À travers les récits croisés et mélangés de chaque personnage, l'auteur livre ici l'histoire tragique d'amours passionnés, ce sentiment si fort qui peut ronger l'âme jusqu'à la folie. Chaque personnage, même secondaire, apporte au récit son histoire d'amour et sa mélancolie. Le récit est construit comme un puzzle, où, à la fin, on comprend les liens qui unissent, ou ont uni, les différents personnages. Stefansson use d’une écriture profonde et charnelle pour décrire à merveille les sentiments humains.

"Il y a en toi des bouillonnements si puissants et communicatifs que ça m'effraie. Ils sont si violents que j'ai peur de t'aimer. Tellement peur de perdre le contrôle de ma vie. Notre amour me terrifie." p 393

"Les vérités du cœur ne font pas toujours bon ménage avec celles du monde. C'est cela qui rend la vie incompréhensible. C'est notre douleur. Notre tragédie. La force qui fait notre lumière." p 483

Madame Hayat

Ahmet Altan

Direction la Turquie à présent avec ce roman de Ahmet Altan.
Dans "Madame Hayat", on suit les déboires amoureux du narrateur, qui tombe sous le charme de madame Hayat, une femme mûre, confiante et sereine en toute circonstance, faisant fi des préjugés. En parallèle, il rencontre aussi une jeune femme de son âge avec qu'il partage l'amour de la littérature. Son cœur balance constamment entre ces deux femmes si différentes, chacune correspondant à une facette de sa personnalité.
Outre l'éducation sentimentale du jeune homme, ce récit relate aussi l'éveil d'une conscience politique dans une démocratie menacée. En effet, en toile de fond, sont décrits de nombreux actes de censure, d’intimidations et de restrictions des libertés dans une Turquie jamais nommée.

Un beau livre sur l’éveil à la sensualité, le désir et les différentes formes que peut revêtir le sentiment amoureux.

Ahmet Altan

Les romans français

Parmi les romans français, il y a tellement d’histoires d’amour qu’il est difficile d’en choisir.

Repose-toi sur moi

Serge Joncour

Redécouvrez ce livre de Serge Joncour sur la rencontre insolite de deux voisins parisiens diamétralement opposés. Dans "Repose-toi sur moi", Ludovic, doux géant solitaire de nature toujours sereine et positive, fait partie de la classe populaire. Aurore est une femme moderne distinguée et intelligente qui partage sa vie avec son riche mari américain et leurs deux enfants tout en jonglant avec difficulté entre sa vie de mère et sa vie professionnelle. Jusqu’à présent, elle trouvait refuge dans la quiétude de sa cour d'immeuble, mais voilà que des corbeaux y ont pris leurs aises, l'effrayant et lui semblant de mauvais augure ! Ce sont ces oiseaux qui vont occasionner la rencontre entre ces deux personnages.  Ils entament alors une relation passionnée, vivant chaque rencontre comme si c'était la dernière. L'un comme l'autre tentent de se protéger à leur manière tout en comblant leurs manques respectifs. Après un début de récit assez conventionnel, l’auteur parvient à éveiller notre curiosité en laissant apparaitre les failles psychologiques des deux amants. 

Serge Joncour

Progressivement, on sent qu’ils perdent pied, qu'ils ne maîtrisent plus rien. La tension psychologique monte crescendo, tenant ainsi le lecteur en haleine. Abordant des sujets contemporains comme la solitude, les faux-semblants ou certaines phobies sociales, "Repose-toi sur moi" est un roman très mélancolique qui fait référence au poids du passé, de la famille et des souvenirs. Un beau récit sur l’amour comme bouée de sauvetage !

Feu

Maria Pourchet

Dans le genre passion qui consume, "Feu" de Maria Pourchet est un bel exemple également ! On retrouve là aussi deux personnes que tout oppose.
Laure, prof de fac quadragénaire, mariée et mère de deux filles, mène une vie satisfaisante, mais sans surprise. Clément, riche banquier de La Défense, la cinquantaine, célibataire, cynique, désabusé et dépressif, vit seul avec son chien sans plus rien attendre de la vie. C’est alors qu’a lieu la rencontre et le coup de foudre. Puis, ce feu qui consume petit à petit les deux amants.

Si l’histoire n'a rien de révolutionnaire, le style incisif et percutant de Maria Pourchet nous embarque directement dans cette histoire bancale en alternant les points de vue des deux protagonistes, en employant le "tu" pour parler de Laure et le "je" pour Clément.

Maria Pourchet

Avec une écriture très vive, à la fois concise et réfléchie, elle décrit à merveille la complexité des sentiments de ces deux êtres un peu perdus.

"Tu appris ce qu'est la souffrance d'attendre un amour, jusqu'à savoir le dire en une phrase, en une fois. C'est regarder jusqu'à la brûlure quelque chose d'invisible ne jamais prendre forme."

Chloé Lorentz
Chloé Lorentz

Département "langues et littératures" à la Médiathèque André Malraux